Le calendrier égyptien parfait

Le calendrier égyptien parfait

 

Maintenant, consacrons-nous à déterminer l’âge de l’Égypte antique en étudiant son calendrier.

La connaissance approfondie des Égyptiens en astronomie, comme le démontre leur calendrier, était reconnue par Strabon (64 AEC-25 EC), qui écrivit:

Ils [les prêtres égyptiens] ont révélé aux Grecs, les secrets de l’année pleine, que ces derniers ignoraient, comme beaucoup de choses…

Le calendrier égyptien, très ingénieux et très précis, se basait sur l’observation et l’étude des mouvements de Sirius dans le ciel. L’antique calendrier égyptien est ainsi appelé le calendrier sothiaque, c.à.d. qui a un rapport avec Sirius Sabt, l’étoile du Chien.

Les anciens Égyptiens savaient que l’année durait un peu plus de 365¼ jours. La Terre mettait 365,25636 jours pour compléter une révolution autour du Soleil.

Il est important de souligner que les égyptologues modernes ont pu retracer 3 000 ans d’histoire de l’Égypte antique uniquement grâce à la précision de l’année sothiaque de 365,25636 jours. De plus, c’est le calendrier égyptien qui a permis aux étudiants d’histoire du monde entier de pouvoir estimer la date des évènements dans tous les autres pays, ceux-ci n’ayant jamais eu un calendrier correct, voire même aucun.

Avec pragmatisme, les anciens Égyptiens utilisaient un calendrier composé de 12 mois, dont chaque mois contenait 30 jours. Afin de combler la différence entre 360 (30×12) jours et 365,25363 jours et ainsi clore une année complète, ils effectuaient les ajustements suivants:

  1. La différence de 5,25 jours à la fin de l’année égyptienne vient du fait d’ajouter 5 jours chaque année et un jour supplémentaire tous les 4 ans. L’année de l’ancienne Égypte débutait (en 2007) le 11 septembre. Les 5/6 jours supplémentaires commençaient le 6 septembre.
  2. La différence de 0,00636 jour (365,25636 – 365¼ jours) chaque année oblige à rajouter un autre jour tous les (1/0,00636) 157¼ ans, ce que les Égyptiens continuent de faire jusqu’à maintenant. Pour cela, il faut rajouter un jour supplémentaire tous les 157 314 471, et 629 cycles. Ces ajustements effectués par les Égyptiens sont clairement visibles durant les 2 000 dernières années, si l’on compare le calendrier de l’Égypte antique avec le calendrier “latin” (comme expliqué ci-dessous).

Après sa visite en Égypte en 48 AEC, Jules César commanda à l’astronome Sosigène d’Alexandrie d’introduire un calendrier dans l’Empire romain. C’est ainsi que le calendrier julien, composé de 365 jours par an et de 366 jours les années bissextiles, vit le jour. Le calendrier romain (julien) était littéralement taillé sur mesure pour un Roi. Le premier jour de l’année correspondait au jour de couronnement du roi égyptien à la fin du jubilé annuel de rajeunissement [Pour plus d’informations, voir Mystiques égyptiens – Chercheurs de la Voie, du même auteur].

Cependant, le calendrier julien ne tenait pas compte du fait que l’année durait un peu plus de 365¼ jours. La différence entre les 365,25 et les 365,25636 jours, de l’adoption du calendrier julien à nos jours, est de 13 jours. Une telle différence explique la variation de 13 jours dans les observations annuelles de nombreux festivals chrétiens, entre les églises orthodoxes et non orthodoxes. Ceci s’explique par le fait qu’un groupe a suivi le calendrier égyptien précis, tandis que l’autre a suivi le calendrier julien approximatif.

Quand le calendrier latin fut adopté en 48 AEC, le premier jour du calendrier égyptien fut le 29 août. Maintenant, c’est le 11 septembre, soit une différence de 13 jours que je viens juste d’expliquer.

Pour trouver la date de début du calendrier de l’Égypte ancienne dans le (déficient) calendrier latin, il faut prendre en compte la différence de 0,00636 jour (365,25636 – 365,2500 jours) chaque année entre le 29 août et le 21 juin. Celle-ci correspond au solstice d’été qui marque le commencement du calendrier de l’Égypte antique, qui marque à son tour le commencement du cycle sothiaque – quand le cycle sothiaque égyptien commence avec le lever héliaque de Sirius sur l’horizon en même temps que le Soleil et qu’elle reste visible quelque temps puis disparaît avec le lever du jour.

D’abord, nous trouvons une différence entre le 29 août et le 21 juin de 69 jours. En divisant ces 69 jours par 0,00636, le résultat est 10 849 années. Par conséquent, le 29 août de l’an 48 AEC, le calendrier égyptien marquait au moins 10 897 AEC (10 849 + 48).

Comparons nos calculs du calendrier sothiaque de 10 897 avec ceux du zodiaque. Comme indiqué précédemment, le cycle zodiacal actuel a commencé en 10 948 AEC. La différence entre 10 897 AEC et le début de l’ère du Lion (10 948 AEC) est de 51 ans. En d’autres termes, en 48 AEC, le calendrier de l’Égypte antique se trouvait au premier tiers du cycle d’une période de 157 ans.

L’année 10 948 AEC étant le commencement de l’ère du Lion, elle coïncide avec les déclarations de tous les premiers écrivains grecs et romains tels que Platon, dont le recueil de dialogues indique que les canons de proportions de l’Égypte ancienne, pour les arts et l’architecture, n’ont pas changé durant les 10 000 ans qui ont précédé son époque (428-347 AEC), affirma-t-il:

Que les dessins et les statues réalisés voici dix mille ans ne sont pas spécialement meilleurs ou pires que ceux qu’ils font maintenant.

Depuis l’occupation islamique/arabe en Égypte (641 EC), ce calendrier a pris le nom de calendrier “copte”, bien qu’il ait été développé des milliers d’années avant le christianisme. Les Égyptiens modernes suivent encore l’ancien calendrier égyptien, pour pratiquement tous les innombrables festivals annuels, l’agriculture, la météo et d’autres questions (avec quelques exceptions). C’est de loin le calendrier le plus pratique et le plus précis utilisé dans le monde.

 

[Un extrait de La culture de l’Egypte ancienne révélée, Seconde Édition de Moustafa Gadalla]

Voir le contenu du livre à https://egypt-tehuti.org/product/la-culture-de-legypte-ancienne-revelee/

————————————————————————————————————————

Magasins d’achat de livres:
A- Les poche imprimés sont disponibles auprès d’Amazon.

————
B-le format PDF est disponible en…
i-notre site Web
II-Google Books et Google Play
—–
C-le format mobi est disponible en…
i-notre site Web
II-Amazon
—–
D-le format EPUB est disponible en…
i-notre site Web
II-Google Books et Google Play
III-iBooks, Kobo, B & N (Nook) et Smashwords.com